Qu’est-ce que le ronflement ?

Quelles sont les origines du ronflement ?

Les origines du ronflement

A l’origine, le ronflement désigne un bruit respiratoire produit par un dormeur lorsque ses voies aériennes sont obstruées.

Le relâchement des muscles de la gorge lors du sommeil provoque le rétrécissement des voies respiratoires qui produit le ronflement.

Le relâchement des muscles de la gorge lors du sommeil provoque le rétrécissement des voies respiratoires qui produit le ronflement.

En pratique, le ronflement est dû au passage de l’air dans des voies aériennes rétrécies. Lorsque vous respirez normalement, l’air passe librement par le nez et la bouche et passe entre la langue, le voile du palais et la luette pour rejoindre les voies aériennes.

Mais dans le cas d’un ronfleur, cet air ne peut pas passer correctement. En effet, pendant le sommeil, le voile du palais, la luette et la langue se relâchent entraînant  ainsi le rétrécissement des voies respiratoire au niveau du pharynx. Et empêchant par conséquent le passage correct de l’air.

Les voies respiratoires ainsi obstruées, le flux aérien va alors faire vibrer ces différents tissus ce qui provoque le ronflement. Selon la gravité, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour une prescription de traitement anti-ronflement adaptée.

Le spectre de l’apnée du sommeil

Dans certains cas, les voies aériennes sont complètements obstruées et provoquent des arrêts de la respiration qui peuvent durer plus de 10 secondes !

Ces arrêts peuvent survenir plusieurs dizaines ou centaines fois dans la nuit. Le ronflement est alors le symptôme de quelque-chose de bien plus grave, le Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS).

Un phénomène répandu et présent à tous les âges

Le ronflement est un phénomène généralisé et bien répandu parmi la population. Il toucherai entre 25% à 45% des adultes. Ce pourcentage augmente avec l’âge et passe même à près de 60% pour les personnes de plus de 60 ans.

Malgré ce que l’on pourrait croire, les enfants peuvent aussi être touchés par les problèmes de ronflement. Mais en moins grand nombre. En effet, on estime qu’environ 10% des enfants seraient des ronfleurs réguliers.

Une gêne au quotidien

En plus des risques sur la santé, le ronflement est avant tout une gêne pour les millions de personnes touchées par ce problème. Pour une personne souffrant de ronflement, nuisance sonore, manque d’énergie et qualité de sommeil altérée sont souvent le lot de chaque nuit.

Souvent traité comme un problème commun voir parfois un sujet de moquerie, le ronflement est pourtant un véritable désagrément qui peut parfois atteindre jusqu’à 100 décibels. Soit la même chose que le bruit produit par le passage d’un camion !

En plus d’être un désagrément pour le ronfleur lui-même, le ronflement peut également être une véritable nuisance à la fois sur le plan social et conjugal.

Mots-clés recherchés :

  • difference entre ronflement et apnée conséquence