Les symptômes de l’apnée du sommeil

Quels sont les signes de ce trouble du sommeil ?

La plupart des personnes apnéiques n’en sont pas conscientes

Dans la plupart des cas, les personnes atteintes du syndrome d’apnée du sommeil l’ignorent totalement et ne réalisent pas qu’elles sont sujettes à des apnées durant leur sommeil.

Il est donc primordial de faire attention à ces symptômes potentiels qui pourront être le signe d’un problème.

Le symptôme le plus visible – et audible ! – du syndrome de l’apnée du sommeil est le ronflement. En effet, les personnes atteintes d’apnée du sommeil souffrent souvent d’un ronflement sévère et assez bruyant. Il fait partie des signes à ne pas négliger.

L’apnée du sommeil provoquant une altération de la qualité de sommeil et du repos, d’autres symptômes liés à ce trouble peuvent apparaitre.

Se sentir régulièrement et constamment fatigué au quotidien, s’assoupir involontairement dans des situations passives (comme lorsque vous lisez un livre ou regardez la télé) ou encore ressentir une somnolence importante pendant la journée sont autant de signes potentiels d’un risque d’apnée du sommeil.

Un manque de sommeil et une somnolence au quotidien qui peuvent aussi être à l’origine d’autres symptômes comme la dépression et un sentiment d’irritabilité ainsi que provoquer des migraines et maux de tête, voir même des troubles cognitifs ou de la mémoire.

Enfin, en cas de syndrome d’apnée du sommeil, le partenaire pourra se rendre compte et même s’inquiéter de ne plus entendre ou sentir son conjoint respirer pendant la nuit.

Mots-clés recherchés :

  • ronflement et migraine